Mot du président des 3èmes journées du CNGOAL